Chaque jour, nous nous réjouissons de la grâce que Dieu nous fait en nous ouvrant l’esprit «Oui, nous savons qu’un jour, nos yeux verront JESUS»

Frères, si le Seigneur ne t’ouvre pas l’esprit, tu ne peux pas comprendre les écritures.

Luc 24.45
Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures.

S’il continue de te parler seulement en paraboles, alors il y a de fortes probabilités que tu entendes sans comprendre.

Marc 4.33
C’est par beaucoup de paraboles de ce genre qu’il leur annonçait la parole,

selon qu’ils étaient capables de l’entendre. 4.34

Il ne leur parlait point sans parabole; mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

Quand il ouvre les énigmes, tu comprends la divinité de Christ, le baptême au Nom du Seigneur Jésus Christ absolument, la prise du repas du Seigneur la nuit, la séparation d’avec le péché, la condamnation du pharisianisme et du culte de la personnalité.

Savez-vous pourquoi les 12 disciples de Actes 19 se font fait rebaptiser au Nom du Seigneur Jésus sans raisonner, sans plainte mais avec joie alors qu’ils étaient tributaires du baptême de Jean (Jean qui je souligne a lui-même baptisé Jésus)?

 

Savez-vous pourquoi au moment où les juifs s’opposaient et injuriaient Paul pour le message, le chef de la synagogue Crispus crut au Seigneur avec toute sa famille (Actes 18 : 6-8).

Savez-vous pourquoi un homme juif éloquent, fervent d’esprit, instruit dans les voies du Seigneur comme Apollos, qui ne connaissait que le baptême de Jean a écouté Aquilas et Priscille pour réfuter désormais les juifs en montrant que Jésus est le Christ (Actes 18 : 24-28)?

Christ a dit à Pierre ce n’est ni la chair, ni le sang qui te l’ont révélé mais mon Père qui est dans ces cieux. Oh qu’il est bon d’avoir la révélation divine !!!

Nous débutons ce matin, un enseignement utile en ces temps derniers où le discernement doit être aiguisé « L’occultisme et L’exorcisme ».

Un des versets lié à notre vision est Luc 10 : 19 « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire ». Connaissons-nous la puissance de l’ennemi sur laquelle nous avons reçu autorité ? Connaissons-nous les pratiques des adeptes de l’ennemi ? Savons-nous comment délivrer un lieu, une personne sous la domination de cette puissance ? C’est l’intérêt de cet enseignement.

1. L’OCCULTISME

Aujourd’hui, en France, il existe une émission télévisée dénommée « 100% voyance». Des gens appellent, donnent leur lieu de résidence, date de naissance, exposent leurs préoccupations et des soi-disant voyants leur disent ce qui va se passer en fonction de ce qu’ils ressentent, entendent ou lisent à travers les cartes.

Une chaîne de radio ivoirienne fait l’apologie des sorciers. Elle fait l’éloge de voyants guérisseurs qui ont fait des mois dans la forêt, qui travaillent avec des génies et récitent des versets coraniques dans leurs opérations.

La pratique de l’occultisme qui était quelque chose d’ésotérique est devenue maintenant monnaie courante dans les coins de rue, les bureaux, les bâtiments officiels et même dans certains milieux religieux où autrefois les gens ne pouvaient pas être dupés.

La sorcellerie se pratique au vu et au su de tous, intellectuels comme analphabètes, dans les centres médicaux, les universités et les places publiques et sur les chaines de télévision, ce qui a emmené un journal à titrer en grand caractère en 1989 « Les sorciers son parmi nous ».

 

Le féticheur est vu aujourd’hui comme un médecin ou un guérisseur, on s’attend à une définition élogieuse du sorcier dans les années à venir. Les statistiques donnent plus de 200 cercles spirites en Allemagne et plus de 100.000 sorciers en France officient les messes noires.

La messe noire est une messe dédiée à satan dont le but principal est de profaner la mort de Christ à la croix. C’est l’occasion pour les pratiquants de célébrer la prétendue victoire de satan sur Jésus à la croix. A cette messe, un sacrifice humain est toujours offert et se termine en véritable orgie sexuelle.

Hyppolyte Léon Denisard Rivail qui prendra le nom de Allan Kardec, père du spiritisme en France a laissé derrière lui partout en Europe et aux U.S.A. des cercles spirites. La France à elle seule, compte plus de un million de spirites et de sympathisants… Vu la grandeur du mouvement spirite, la presse parlait du “parti spirite “, comme on parlerait d’un ” parti ” politique.

Le cercle spirite Allan Kardec de Paris embellit le spiritisme lorsqu’il le définit. Le spiritisme ne relève pas de la magie, de la superstition ou de l’occultisme. Le spiritisme est une science basée sur l’observation de la manifestation de l’au- delà.

Nicole L’Hotellier et Jacques Coutela (compagnons), fondateurs et dirigeants de la Wicca Internationale en France ont écrit un livre intitulé « Le manuel pratique de la sorcellerie».
La Wicca, dont l’origine gaëlique donna naissance aux mots anglais witch, sorcier et witchcraft, sorcellerie, serait d’après ses adeptes la plus ancienne religion du monde. La Wicca, membre de l’International Witchcraft, compte plusieurs dizaines de milliers de membres à travers le monde dont une centaine en France.

Voici ce que quelqu’un racontait à propos de la Wicca « Au mois de mars 1995, trois membres de la Wicca ont été trouvés morts, à la suite d’un suicide collectif, dans le pavillon Kremlin-Bicêtre abritant la section française de la secte luciférienne. Le 15 mars, la grande prêtresse Diane Lucifera, 46 ans, (Nicole L’Hotellier à l’état-civil), décédait d’une décharge de fusil à pompe dans la tête. Le 23 mars, Jacques Coutela, le grand prêtre, son compagnon, écrivain ésotérique, fut retrouvé pendu, dans ce même pavillon. A côté du corps du “grand maître”, gisait une amie du couple, Dominique D., vingt-sept ans, également morte, par pendaison. Les adeptes de la Wicca parisienne pratiquaient en commun des rites sexuels puérils, confinant à la pathologie. Ces orgies sorcières sado-masochistes se déroulaient entre adultes consentants dans un environnement sordide, une puanteur épouvantable et un décor de très mauvais goût ».

Commençons par définir ce qu’est l’occultisme avant de présenter quelques sciences occultes.

 

Occulte : Emprunter du latin occutus « caché », on dit quelque chose est occulte lorsqu’elle se cache, garde le secret ou l’incognito. C’est quelque chose caché et inconnue par nature.
Sciences occultes : Ce sont des doctrines et pratiques secrètes faisant intervenir des forces qui ne sont reconnues ni par la raison ni par la religion et requérant une initiation. L’occultisme est de ce fait l’ensemble des croyances occultes et applications qu’on en fait. C’est l’ensemble des sciences occultes et plus généralement de toutes la pratiques qui eux ont le caractère.

Ce sont des sciences qui intéressent des faits échappant à l’explication rationnelle.

1. Présentation de quelques sciences occultes

1. Le spiritisme

La racine « spirit » vient de l’anglais et veut dire « esprit ». Tout ce qui est « isme » a attrait à « doctrine, religion, philosophie ». Le spiritisme, c’est la doctrine fondée sur l’existante, la manifestation et l’enseignement des esprits.

NB : Le spiritisme suppose la croyance aux esprits, la possibilité d’une communication avec ou sans médium (intermédiaire 1 Samuel 28 : 4-25) et d’une matérialisation de ses esprits. Le spirite est aussi celui a des pratiques relatives aux esprits (de mort=nécromancie), qui évoque les esprits par l’entremise d’un médium.

Parlant du spiritisme, Allan Kardec fait ressortir les notions de : Survivance de l’âme
Communication avec les morts
Médiumnité

Réincarnation

2. La magie

Du latin magia et du grec mageia, la magie est l’art de produire par des procédés occultes des phénomènes sortant du cours normal de la nature (à ne pas confondre avec les miracles divins).
Le magicien est un personnage soit disant dotée de pouvoirs surnaturels du à la pratique de l’occultisme et en relation avec les mauvais esprits.

Gen 41.8
Le matin, Pharaon eut l’esprit agité, et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l’Égypte. Il leur raconta ses songes. Mais personne ne put les expliquer à Pharaon.

 

Ex 7.11
Mais Pharaon appela des sages et des enchanteurs; et les magiciens d’Égypte, eux aussi, en firent autant par leurs enchantements.

7.12
Ils jetèrent tous leurs verges, et elles devinrent des serpents. Et la verge d’Aaron engloutit leurs verges.

Actes 8.9
Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie.

8.10
Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et

disaient: Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande. 8.11

Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie.

Actes 13.8
Mais Élymas, le magicien, -car c’est ce que signifie son nom, -leur faisait opposition, cherchant à détourner de la foi le proconsul.

L’hébreux Haton traduit par magicien ou devin signifie souvent scribe, prête instruit versé dans les incantations et dans les pratiques occultes.
La magie s’opère par conjuration, envoutement, évocation, enchantement, ensorcèlement, rite, sortilège, philtre et maléfice.

Phénomène : Les phénomènes de la magie sont les apparitions et les sensations Objets utilisés : On utilise les objets tel que les amulettes, les anneaux, les

grimoires, les radragors, miroir magique, talisman, etc.
Formule : Abracadabra est la formule très souvent utilise en magie.

3. Le mysticisme

Du latin mysticus, c’est l’ensemble des croyances et pratiques se donnant pour objet une union intime de l’homme et du principe de l’être (dieu).
C’est aussi la doctrine religieuse selon laquelle la perfection consiste en une contemplation qui unit l’homme à une divinité. C’est l’ensemble des dispositions psychiques (Yoga qui signifie littéralement mettre sous le joug et la méditation) de ce qui recherche cette union.

 

Dans la doctrine du nouvel âge qui tire ses enseignements des pratiques hindous, dieu est brahman c’est-à-dire force impersonnelle, inexprimable, inconnaissable, qui donne l’existence à toutes choses. Le but de tout hindou est de parvenir à a réalisation de soi c’est-à-dire à la réalisation qu’ils sont eux même brahman. Cette force dieu Brahman est tout et rien, comprend le mal et le bien, par conséquent il n’y a pas de reconnaissance de péché en tant que tel. Dans la définition du « brahman » il existe de milliers de dieux car tout est dieu, cependant, certains reçoivent plus d’honneur que d’autres (attention à la trinité qui peut nous conduire à ce polythéisme)

4. La divination

C’est l’essai de lire l’avenir et d’annoncer des oracles dû a une sorte d’inspiration, de souffle prétendu divin ou par l’interprétation de certains signes. C’est en somme la contre partie païenne du don de la Parole de connaissance ou plus généralement des dons de révélation.

Actes 16.16
Comme nous allions au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de Python, et qui, en devinant, procurait un grand profit à ses maîtres, vint au- devant de nous,

Il existe de nombreuses pratiques divinatoires

1. L’augure: C’est l’observation et l’interprétation de certains signes par les augures. C’est le faite d’utilisés certains signes pour annoncer quelque chose ou juger l’avenir. On pratiquait l’art des augures et la prédiction de l’avenir d’après les aspects des phénomènes naturels tels que le vol des oiseaux, la position des entrailles

Ez 21.21
(21:26) Car le roi de Babylone se tient au carrefour, à l’entrée des deux chemins, pour tirer des présages; il secoue les flèches, il interroge les théraphim, il examine le foie.

Deut 18.10
Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,

18.11
d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.

 

  1. La chiromancie : Du grec kheir : Maim et Mateia : divination, c’est l’art de deviner l’avenir, le caractère de quelqu’un par l’inspection de sa main.
  2. La cartomancie : Du grec cartum : carte et Mateia, c’est l’art de deviner l’avenir par l’inspection ou l’étude des cartes.
  3. L’hydromancie : Du grec hydro : eau et Mateia, c’est la prédiction déduite de l’aspect de l’eau versé dans un récipient ou les remous provoqués par les objets jetés des l’eau.

Gen 44.5
N’avez-vous pas la coupe dans laquelle boit mon seigneur, et dont il se sert pour deviner? Vous avez mal fait d’agir ainsi.

  1. L’astrologie : Du grec Astron=Astre et logos=discours, science, étude, c’est l’art de déterminer le caractère et de prévoir le destin ou la destinée par l’étude des influences astrales. L’astrologie qui devrait être naturellement une science étudiant les astres est aujourd’hui à la base de l’horoscope.
  2. La télépathie : Du grec tele: loin, c’est un sentiment de communication à distance par la pensée, une communication réelle extra sensuelle (en dehors de nos sens). Cette sensation éprouvée par le sujet se rapporte un événement réel survenu au même moment mais à une distance où dans des circonstances qui font que sa connaissance est inexplicable par le sujet. Pendant ce phénomène, l’homme se prolonge dans l’espace de façon à projeter instantanément une partie de lui-même, une sorte d’émanation qui va rejoindre un parent, un ami.
  3. La lévitation : Du latin levitas=légèreté, c’est un phénomène d’élévation d’une personne ou de quelque chose au dessus du sol, sans appui ni aide matérielle. Le sujet, absorbé dans sa prière ou dans sa conversation, totalement insensible aux choses du monde extérieur, s’élève doucement à plusieurs pieds au dessus du sol.
  4. L’hypnose : Du grec hupnos = sommeil, c’est la suppression de toute volonté et activité chez un individu par des procédés occultes. Cette pratique est utilisée par des médecins occultistes.
  5. Le diagnostic des yeux : C’est une pratique démoniaque qui consiste à repérer toutes les maladies d’un patient en regardant ses yeux par un éclairage astral c’est-à-dire la lumière des étoiles (cela n’a rien à avoir avec un examen médical).
  1. La théosophie: C’est le nom générique de diverses doctrines imprégnées de magie et de mysticisme qui vise à la connaissance de dieu.
  2. La mystagogie : c’est une initiation aux mystères. Par extension, c’est une initiation au mystère de la religion, de la magie, de l’occultisme.
  3. Le chamanisme : De Chaman, nom du prête sorcier de cette religion très ancienne d’un certain peuple de la Sibérie et de la Mongolie occidentale, c’est une religion caractérisée par le culte de la nature, la croyance des esprits er certaines pratiques paroxystiques tels que la danses des sorciers devant le feu. Des religions comme « papa nouveau » vouent un profond respect à la nature.
  4. La cabale: C’est une tradition juive donnant une interprétation mystique et allégorique de l’Ancien Testament. Par extension, c’est une science occulte prétendant faire communier ses adeptes avec des êtres surnaturels.
  5. La radiesthésie : C’est une réception particulière à des phénomènes vibratoires d’un coup quelconque
  6. La graphologie : Elle consiste à étudier l’écriture d’un individu pour sa guérison de façon spirite
  7. La cristallographie : On se sert d’une goute de sang comme d’un miroir magique pour dépister les maladies.
  8. La visualisation : C’est la création d’une image ou d’une reproduction quelconque dans notre pensée au moyen de l’imagination
  9. La télékinésie : C’est une impression sensorielle d’une information à distance
  10. La clairvoyance : C’est une claire vision de ce qui se passe dans un l’espace donné
  11. La clairodiance : Elle est une faculté sensorielle d’entendre ce qui est dit dans un espace donné
  12. Le dédoublement: Consiste à se diviser en présentant deux personnalités différentes de manière alternatives. Les sorciers ont recours à cette pratique.
  1. La métoscicose : C’est un art de sorciers qui consiste à passer d’un corps humain à un corps animal ou végétal
  2. La sorcellerie : Le terme sorcellerie a connu son apparition au 8ème siècle du latin sortiarus = diseur de sort. C’est une pratique de magie, de caractère primitifs, secret et illicite. Le pratiquant est appelé sorcier.

Les signes d’une menace de sorcellerie

  1. S’envoler pendant les rêves ;
  2. Manger constamment avec un groupe de gens spécialement de la viande

    et bois le rouge comme du sang en rêve ;

  3. Assister régulièrement en rêve à des réunions en des endroits

    spécifiques ;

  4. Ressentir de la joie dans le cœur face à la souffrance de son prochain ;
  5. Entêtement excessif ;
  6. Vouloir toujours contrôler, manipuler ou dominer les autres ;
  7. Rébellion à l’encontre des autorités ;
  8. Etre poursuivie en rêve par des animaux ou par un fou ;
  9. Lutter avec des hommes ou des animaux en rêve ;
  10. Etre oppressé dans les rêves par une force invisible ;
  11. Subir des coups de fusil ou autres armes blanches en rêve ;
  12. Se réveiller avec une partie de cheveux enlevés mystérieusement

Les portes d’entrée de la sorcellerie

1. Le désaccord, la division

Rom 16.17
Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d’eux.

16.18
Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples.

1 Cor 1.10

En Afrique, il y a plus de sorcières que de sorciers. Au Bénin, 2 hommes pour 100 femmes sorcières, à Yorouba au Nigeria, 3 sorciers pour 100 sorcières. Au Centre Ouest de la Côte d’Ivoire, il y a un sorcier pour 20 sorcières. Même

actualisés, ces chiffres ne varieraient pas considérablement.

Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment.

Tite 3.10
Éloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque

des divisions, 3.11

sachant qu’un homme de cette espèce est perverti, et qu’il pèche, en se condamnant lui-même.

2. La haine, la colère

Eph 4.26
Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère,

4.27
et ne donnez pas accès au diable.

Prov 17.14
Commencer une querelle, c’est ouvrir une digue; Avant que la dispute s’anime, retire-toi.

Prov 20.3
C’est une gloire pour l’homme de s’abstenir des querelles, Mais tout insensé se livre à l’emportement.

Prov 18.6
Les lèvres de l’insensé se mêlent aux querelles, Et sa bouche provoque les

coups. 18.7

La bouche de l’insensée cause sa ruine, Et ses lèvres sont un piège pour son âme.

3. La gloutonnerie, l’amour excessif de la nourriture, les excès de table et l’ivrognerie

Prov 23.29
Pour qui les ah? pour qui les hélas? Pour qui les disputes? pour qui les plaintes?

Pour qui les blessures sans raison? pour qui les yeux rouges? 23.30

Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé.

23.31
Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, Qui fait des perles dans la

coupe, Et qui coule aisément. 23.32

Il finit par mordre comme un serpent, Et par piquer comme un basilic.

Rom 14.17
Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.

La sorcellerie peut se transmettre par :

  1. Incantation sur l’autre, convocation à une réunion de sorciers de façon mystique ;
  2. Le fait de donner son nom d’activités mystiques à la personne ;
  3. L’allaitement ;
  4. La salive ;
  5. Poignet de main avant la mort ;
  6. Partage de repas ;
  7. Cadeaux envoutés (pagne, chaussures, ornements), fréquents au cours

    de cérémonies.

    Reconnaissance de l’emprise de l’esprit de la sorcellerie

Dans le village, quartier ou la maison, les gens ne progresse pas. Les jeunes filles ne se marient pas et ont des enfants en dehors du mariage ou bien si certaines se marient, elles divorcent après avoir eu quelques enfants pour retourner en famille.

Les jeunes hommes aussi, malgré leurs diplômes ne trouvent pas d’emplois. Les sorciers leur mettent des cerveaux de bébé et ces jeunes passent la journée à jouer à la carte, au damier ou à discuter de sports.

Les toiles d’araignées partout dans la maison, une maison toujours sale même quand on la nettoie.

Les enfants qui pleurent la nuit surtout à partir de minuit. Les réveils brusques et les cauchemars fréquents. Les poursuites et cris dans les rêves, des gens qui se lèvent en pleurant.

8. Présentation de quelques mouvements et religions occultes

1. La Rose Croix : un mouvement occulte mondial

L’Ancien et Mystique Ordre Rosa Crucis (A.M.O.R.C) ou l’ordre rosicrucien est un mouvement qui se désigne comme une immense organisation fraternelle à l’échelle mondiale, comme une philosophie métaphysique (au délà du physique) qui veut éveiller les facultés latentes de l’homme et amener le profane à une véritable illumination. La personne ainsi initiée pourra acquérir « l’identité suprême » et posséder des pouvoirs extraordinaires sur elle-même et sur les autres, ce qui lui garantit le succès dans la vie. Notons que le terme Rose-Croix ou rosicrucien vient du symbole très ancien : une croix ornée en son centre d’une rose rouge.

Attention, on vit la rose et termine par la croix, ce qui est le contraire de l’Evangile.

Origine de la rose croix

L’ordre rosicrucien se présente comme l’héritier de très anciennes traditions. Certains acteurs font remonter son origine jusqu’à l’Egypte ancienne, au temps du pharaon Akhénaton (14ème siècle avant Jésus Christ) qui établit un culte monothéiste en l’honneur du dieu Aton, le représentant du soleil, considéré comme le principe de toute vie et le distributeur de bonté. D’autres sources de la rose croix seraient :

Le culte à mystères d’Eulesis en Grèce où l’on célébrait chaque année depuis le 5ème siècle avant Jésus Christ le retour un séjour des morts de Perséphone, fille de Déméter, la déesse de la terre.

Le bouddhisme qui a édifié Bouddha (=l’illuminé) au 1er siècle avant Jésus Christ et qui enseigne la réincarnation des âmes et exhorte ses adhérents à atteindre le nirvana, un état immuable de paix, de repos et de bonheur.

Les Esseniens, une secte juive à caractère secret qui s’adonnait à l’éscetisme ou à une vie de contemplation

Le gnosticisme (du mot grec Gnosis=connaissance) qui enseignait une science spéciale réservée aux seuls initiés qui les conduisait par l’illumination au salut. Ce fut un vaste mouvement syncrétiste qui chercha à influencer le christianisme.

La personne légendaire de Christian Rosenkreuz (ce nom allemand signifie en français Rose Croix) qui aurait d’abord vécu au 14ème siècle puis se serait réincarné cent ans plus tard pour communiquer l’enseignement reçu de douze « sages » dont sept représenteraient les différents courants de la sagesse antique et les cinq autres la pierre philosophale qu’il aurait recueillis pendant ses voyages au proche orient et en Afrique du Nord ; Ces documents furent publiés en Allemagne en 1614 sous le titre de « Fama Fraternitatis Rose Crusis).

Les rosicruciens se réclament souvent de personnages historiques célèbres comme :
L’astronome polonais Copernic (1473-1543)
Le médecin et alchimiste suisse Paracelse (14933-1541)

Le philosophe anglais Francis Bacon (1561-1626)
Le Roi de Prusse Fréderic-Guillaume II (1744-1799) Le poète irlandais williams Yeats (18665-1929)

Leur enseignement a des affinités avec et mouvements divers comme : La franc-maçonnerie (qui débute au 17ème siècle en Angleterre)
La nouvelle église de Swedenborg (18ème siècle en Suède)
La théosophie de Mme Blavatski (19ème en Angleterre) L’anthroposophie de Rudolph Steiner (fin 19ème en Suisse)

De nombreuses organisations affirment aujourd’hui leur filiation avec la mystique Rose Croix du moyen âge, ce sont notamment :

L’association rosicrucienne, fondée en 1910 par le danois Max Heindel (1865- 1919) qui possède au Sud de Los Angèles aux USA une vaste propriété avec un temple où cinq disciples se relaient jour et nuit pour prier et se livrer à des opérations occultes. En France, elle publie une revue « la vie nouvelle », un livre de base « la cosmogonie des rose-croix » et un cours préliminaire en douze leçons.

L’ancien et mystique ordre de la rose croix, fondée par Harvey Spencer Lewis (1833-1939), dont le siège général fut d’abord à New York et se trouve aujourd’hui à San José en Californie (USA). La branche française est installée au château d’Omonville, dans la commune de Tremblay et fut crée par Raymond Bernard (né en 1923). Elle est dirigée actuellement par son fils Christian (né en 1952) qui est aussi depuis 1977 « Grand maître » pour les pays de la langue française. Ce mouvement appelée en abrégé AMORC publie une revue trimestrielle « rose-croix » et une brochure de vulgarisation.

C’est de ces deux organisations que nous parlerons par la suite.

Comment la Rose Croix se présente t-elle ?

La Rose Croix se présente comme un mouvement philosophique, initiatique et traditionnel, non religieux et apolitique, ouvert aux femmes et hommes sans distinction de race, de nationalité, de classe sociale ou de religion (voyez vous la ruse et la séduction ?) ayant le statut d’organisation à but non lucratif dans les pays où elle est installé.

Quelques phrases tirées de sites de présentation de la Rose Croix qui nous avertissent L’appartenance à l’A.M.O.R.C s’apparente à une quête mais cette quête n’est

pas vraiment fondée sur la croyance en Dieu !!!
La quête rosicrucienne est donc spiritualiste mais non religieuse !!!

Tous les rosicruciens étudient un enseignement que l’on peut qualifier à juste titre de mystique !!!

Ce qui fait la valeur et la particularité de l’enseignement rosicrucien, c’est qu’il est initiatique !!!

Ce qui fait la spécificité de la philosophie rosicrucienne, c’est qu’elle a un caractère éminemment pratique !!!

L’enseignement rosicrucien comporte nombre d’expérience consacrées à l’apprentissage des techniques fondamentales en matière de mysticisme !!!.

Initiation et formation

Un droit d’entrée par personne (15 euros, 9840 FCFA) et une cotisation annuelle de 276 euros (181044 FCFA) est exigé. Les envois mensuels de monographies, expédiés en tarif non urgent coutent en Afrique 120 euros l’année.

Les membres sont tenus de consacrer un soir par semaine appelé « soirée de loge» à l’étude personnelle et privée des monographies (enseignements rosicruciens reçus sous forme de manuscrits). Ils peuvent s’ils le souhaitent se rendre dans des organismes locaux (loges) et participer à des réunions (deux fois par mois) où ils écoutent un entretien de 30 minutes et engagent un forum de questions et de commentaires.

Les sujets abordés sont les cycles de la vie, l’équilibre vital, la prévention des maladies, l’harmonie avec soi-même, la paix intérieure, la quête du bonheur, le pouvoir de la parole, la pensée positive, la connaissance de soi, les mystères du cerveau, l’idéal de la chevalerie, le silence mystique, l’initiation, etc.

Il existe 12 degrés ou grades dans l’AMORC. Chaque degré est précédé d’une initiation spéciale et comporte ensuite l’étude d’une série progressive de monographies. Les manuscrits doivent être considérés comme strictement confidentiels. Les symboles utilisés en Rose Croix sont de plusieurs ordres : la rose, la croix sous plusieurs formes, des triangles, l’épée flamboyante, le scarabée égyptien, le serpent, la roue, etc.

Les monographies, fascicules de six à 16 pages couvent donc douze degrés. Elles traitent des sujets comme l’origine de l’univers, le temps et l’espace, les lois de la vie, les phases de la conscience, les phénomènes psychiques, la guérison spirituelle, la nature des rêves, les sons mystiques (les mantras), le concept de Dieu, l’âme universelle, l’âme humaine et ses attributs, les fondements de l’évolution intérieure, le libre arbitre, le karma, les mystères de la mort et de l’après-vie, la réincarnation, le symbolisme traditionnel, la science des nombres, etc.

Il y a des manifestes écrits par des rosicruciens qui sont également données aux membres. Ils traitent des sujets comme l’électromagnétisme, la psyché, la géométrie sacrée, les fondements de la philosophie, l’alchimie des rêves, les bienfaits de la relaxation, l’influence de la musique, la genèse de l’univers, astronomie et mysticisme, les différents plans de la création, ect.

Les techniques de mysticisme utilisées sont la relaxation, la concentration, la visualisation, la création mentale, la méditation, la prière, la régénération, l’éveil psychique, la perception aurique, l’harmonisation astrale, l’alchimie spirituelle, ect.

Enseignements et concepts

Selon Max Heindel, « l’univers est composé de sept mondes qui ont des régimes de vibration différents. Chaque monde passe par sept périodes successives : celles de saturne, du soleil, de la lune, de la terre, de Jupiter, de venus et du vulcain. Dieu, étant l’esprit universel se manifeste dans le monde visible par quatre grands fleuves de vie, dont l’impulsion spirituelle sert à modeler les royaumes chimiques de la terre : les minéraux, les plantes, les animaux et l’homme. Dieu existe comme puissance, parole et mouvement. Dans cette tri-unité, le père est le grand initié de saturne, le fils celui du soleil et le saint esprit celui de la lune.

Dans vie et mystère de la Rose Croix, page 162, on lit ceci « la chute de l’homme fut une catastrophe cosmique, entrainant le microcosme et le macrocosme dan l’éloignement du créateur et dans un état de déchéance. Mais les hommes peuvent recevoir une initiation, un entrainement, une méthode qui revigore leurs facultés. Ainsi, chaque humain, peut posséder en lui la germe de la perfection. C’est l’ordre rosicrucien qui fait germer cette potentialité et transforme l’homme en un sage et un saint ».

Dans l’optique rosicrucienne, chaque homme est une pierre vivante qui doit être taillé longuement au cours des âges pour trouver finalement sa place dans le «grand temple universel». Alors le cosmos sera en équilibre parfait, équilibre d’amour et de paix universel.

Selon Max Heindel, « c’est une grande erreur de croire que Jésus Christ est le fils unique de Dieu…Jésus est lui-même un esprit qui appartient à notre évolution humaine comme Gautama (Bouddha) l’a été. L’esprit de Christ qui est entré dans le corps de Jésus était un rayon du Christ cosmique.

Harvey Spencer Lewis a écrit dans « la vie mystique de Jésus » ceci « les rosicruciens ne peuvent pas accepter le caractère unique de la conception et de la naissance du maître Jésus. Ils comprennent que Jésus ne fut pas le premier ni le seul mais le dernier et le plus grand de tous les messagers divins conçus de cette manière et nés sur la terre ».

Dans la profession de foi du rosicrucien, nous lisons ceci :

Article 1 « …l’esprit et la conscience de Dieu constituent l’âme de l’homme ».

Article 2 « Je sais que l’unité de la création s’exprime sous trois manifestations dans le macrocosme comme lumière-vie-amour, dans le microcosme comme âme-égo- corps, dans les sciences et les arts matériels comme thèse-antithèse-synthèse, tout cela étant symbolisé par le triangle ».

Article 5 « L’homme est né avec une âme bonne, seule la chair est faillible et seul l’esprit motel peut pécher. Pour chaque erreur et péché, la chair et l’esprit mortel doivent compensation et c’est de l’ignorance mortelle et de l’ignorance seulement qu’il doit être racheté et sauvé ».

La Rose Croix ne veut pas seulement introduire ses adeptes à la « connaissance parfaite » mais elle veut aussi les faire atteindre la puissance par la maîtrise des forces vitales. Par une longue culture psychique, on peut en effet développer un magnétisme personnel qui peut guérir certaines maladies, dépressions ou malaises et aussi exercer un puissant ascendant sur d’autres personnes. C’est ce que les rosicruciens appellent le « pouvoir intérieur ».

Selon les rosicruciens, l’homme occupe une certaine place dans la série indéfinie des états possibles d’un être total. Certains états sont appelés « supérieurs ». On y trouve les « petits mystères » qui sont la réalisation psychique pour la réintégration de l’homme dans son état primordial d’avant la chute symbolisée par l’axe horizontal de la croix rosicrucienne et les « grands mystères » qui sont l’accès spirituel à l’identité suprême symbolisés par l’axe verticale. C’est cette dans cette optique que Max Heindel a écrit « il y a un progrès continuel car nous sommes divins comme notre père céleste des limitations sont impossibles ».

Dans la vision rosicrucienne, chaque homme est une pierre vivante qui doit être taillée longuement au cours des âges pour trouver finalement sa place dans « le grand temple universel ». Alors le cosmos sera en équilibre parfait, équilibre d’amour et de paix universelle.

Attention !!! La Rose-Croix recherche une connaissance basée sur la tradition ancienne, la recherche des pouvoirs surnaturels par des rites mystérieux et un langage ésotérique, des symboles mêlés à de l’occultisme, l’espoir d’améliorer la vie quotidienne future par des réincarnations. L’acceptation de telles théories peut empêcher à jamais les personnes intéressées au christianisme de connaitre la salut de Dieu

Gal 1.8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre

Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! 1.9

Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème!

2 Jean 1.9
Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils.

1.10
Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut!

Matt 7.15

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

7.21

Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

Selon d’autres écrits, le Seigneur Jésus serait la réincarnation de l’un des grands fils de Dieu que l’Inde appelle « Avatara ». Initié par les Esseniens, il serait devenu le parfait rosicrucien, un des grands initiés du cercle des illuminés du sanctuaire intérieur. La croix de rosicruciens n’a rien à voir avec la mort de Jésus, elle représente la connaissance parfaite étant le symbole du développement par l’évolution. Vous voyez comme le diable se déguise en ange de lumière !!!

2. L’indouisme

Le but de tout hindou est de parvenir à la réalisation de soi c’est-à-dire à la réalisation qu’il est lui-même Brahman. Une des doctrines majeures de l’indouisme est la réincarnation. Les théories de la réincarnation supposent que si nous avons vécu dans des vies antérieures, nous allons vivre des vies futures car selon celles-ci, Jiva (l’âme) est d’abord incarnée dans une pierre, puis dans des plantes, des animaux et enfin vient l’incarnation dans l’homme. A la mort, Jiva quitte le corps à jamais pour rejoindre un autre corps qu’elle choisit en vertu de la loi du Karma, le but poursuivi consistant à libérer l’âme des incantations futures et à s’unir à Brahman (la seule réalité).

Les mêmes théories enseignent que notre vie est guidée par un désir d’évoluer, le souci de former un seul être avec le tout puissant, l’être suprême.

Bon nombre de religions et de cultes parlent d’un voyage que l’individu doit entreprendre non seulement au cours de chacune de ses vies mais aussi pendant tout le temps que dure la séquence de ses réincarnations. Ce voyage provoque chez l’individu une dissolution de son âme qui fusionne avec la lumière universelle.

Selon la vision hindoue de l’immortalité, l’esprit est réincarné plusieurs fois en vertu des lois karmiques, au cours du cycle de la vie, de la mort et de la renaissance jusqu’à ce qu’il atteigne le Moska, autrement dit jusqu’à ce qu’il soit libre de s’unir à Brahman.

L’indouisme s’est développé en Inde depuis plus de 5000 ans, pourtant elle ne comprend aucun fondateur, aucun prophète, aucune règle établie ni aucune structure institutionnelle. Le karma est la loi de cause à effet. Toute pensée, tout acte produit un certain effet. Le Nirvana est quelque chose qui ressemble à notre ciel sauf qu’il n’est pas un lieu bien défini. Pour les hindoux, les deux moyens les plus importants pour atteindre l’état du nirvana et pour s’évader du cycle incessant de réincarnations sont le Yoga et la Méditation.

Comme signifié plus haut, le Yoga signifié littéralement mettre « mettre sous le joug ». On y distingue :

Le Hatha yoga: Il s’agit d’un ensemble d’attitudes de méditation et d’exercices respiratoires qui libèrent le corps et permettent d’atteindre différents états de conscience. Il correspond à la voie qu’il faut suivre pour pénétrer les lois karmiques et accéder à l’unité spirituelle.

Le Kundalini yoga : Il est utilisé abondamment dans les milieux médicaux et promet la guérison de l’esprit et du corps.

Le Trantra yoga : C’est un art auquel la médecine a également recours. Ce yoga est du pur satanisme avec les sacrifices humains et les perversions sexuelles qu’il comprend.

Dans l’indouisme, les plus utilisés sont le karma yoga, le bhakti yoga, le raja yoga. Tous les chemins du yoga aboutissent finalement à la même destination : l’union avec Brahman.

Les asanas ou postures sont des positions de base du yoga. Le pranayama est la manière correcte de respirer. Le but du pranayama et des asanas et de faciliter le « prana » c’est-à-dire l’énergie vitale qui doit s’écouler dans tous les corps d’après les livres de yoga.

Le but ultime des asanas et du pranayama est de purifier les « nadis » ou circuits nerveux pour que le prana puisse librement s’écouler au travers d’eux et aussi de préparer leur corps à l’éveil de la kundalini (énergie cosmique suprême) qui conduit le yogi à l’état de conscience divine. Les objets tels que le mala et le rosaire sont utilisés pour réciter les mantras (prières). Toutes ces pratiques et croyances favorisent la « projection astrale ».

Dans le domaine occulte, la projection astrale est une séparation temporaire entre l’esprit et le corps physique. Dans le catholicisme romain, on l’appelle la bilocation. D’après la littérature catholique, la bilocation est une présence simultanée de la même âme dans deux endroits séparés par une distance. Ce phénomène a été pratiqué par le célèbre moine Capudin Padre Pis en Italie. La grande occultiste Shirly Maclaine a fait l’expérience de la projection astrale.

Etapes de la projection astrale

La méditation pour faire le vide ;

Le vide atteint ouvre une porte à une puissance démoniaque. Le démon permet de forger un lien entre l’âme et l’esprit à l’image de ce que le Sage décrit en parlant de la mort dans l’Ecclésiaste.

Eccl 12.6
(12:8) avant que le cordon d’argent se détache, que le vase d’or se brise, que le seau se rompe sur la source, et que la roue se casse sur la citerne;

3. Le bouddhisme

Le Bouddhisme, fondé à la fin du 6ème siècle avant Jésus-Christ par Siddhartha Gautama (connu comme étant le « Bouddha »), est une religion majoritaire dans la plupart des pays d’Asie.
Le Bouddha naquit (environ en 563 avant J.C) à Lumbini, près des contreforts de l’Himalaya, et il commença à enseigner autour de Bénarès (à Sarnath). Son époque en général était celle du ferment spirituel, intellectuel et social, où l’idéal hindou de la renonciation à la vie familiale et sociale par les personnes à la recherche de la vérité s’est répandu.

Siddhartha Gautama était le fils guerrier d’un roi et d’une reine. Selon la légende, à sa naissance, un devin prédisait qu’il renoncerait à la vie au temple. Pour éviter cela, son père lui apporta de nombreux luxes et plaisirs. Mais, jeune homme, il effectua une série de quatre balades en charrette où il découvrit pour la première fois les formes les plus graves de la souffrance humaine: vieillesse, maladie et mort.

Le contraste entre sa vie et cette souffrance humaine lui a fait prendre conscience que tous les plaisirs de la terre étaient éphémères et ne pouvaient que masquer la souffrance humaine. Laissant sa femme – et son nouveau fils (« Rahula »), il s’enfuit pour méditer. Six ans plus tard (selon certains), il avait atteint le Nirvana (l’illumination), qui apportait à la fois selon lui les réponses aux causes de la souffrance et une libération éternelle.

Les adeptes continuent de se recueillir sur son lieu de naissance, l’arbre sous lequel le Bouddha atteint pour la première fois l’illumination (arbre de la bodhi), contempler les images du Bouddha dans les temples, et les reliques de son corps logées dans divers monticules funéraires. Un roi célèbre, Ashoka, et son fils aidèrent même à répandre le bouddhisme dans toute l’Inde du Sud et au Sri Lanka (3ème siècle avant Jésus-Christ).

Ses enseignements étaient énigmatiques sur plusieurs points; par exemple, il a refusé de donner une réponse sans équivoque sur la question de savoir si les humains ont une âme ou non. Il a refusé de nommer un successeur pour le suivre comme chef de la Sangha (ordre monastique) disant aux moines d’être des lumières pour eux-mêmes.

Certains moines soutiennent que le Bouddha a enseigné une doctrine de l’anatta (pas d’âme). Ils croient que les êtres humains continuent de renaître, et

de recueillir le karma jusqu’à ce qu’ils atteignent le Nirvana. Les écoles Mahayana soulignent qu’il existe d’autres voies efficaces pour se rendre au Nirvana en plus de la méditation – par exemple le chant et les bonnes œuvres.

La vision bouddhiste de l’immortalité soutient que lorsque les hommes meurent, ils sont rappelées à une nouvelle vie en fonction de leurs agissements (karma) à travers un cycle interminable d’existences (réincarnations) appelé le cycle samsara. Seuls ceux qui s’identifient à Bouddha par le biais de la connaissance et de l’illumination pourront échapper à ce cycle.

Tout comme pour l’indouisme, nous savons qu’il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. Les œuvres d’un homme ne le sauvent pas mais l’œuvre de la croix. Les enseignements bouddhistes et hindouistes favorisent la communion avec les morts, ce que la Bible condamne.

Lev 20.6
Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer après eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple.

Lev 19.31
Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. Je suis l’Éternel, votre Dieu.

Lev 19.26
Vous ne mangerez rien avec du sang. Vous n’observerez ni les serpents ni les nuages pour en tirer des pronostics.

Ni le yoga, ni la méditation, ni la contemplation, ni les asanas, ni les pranayamas, ni le nirvana, ni la projection astrale, ni l’illumination ne sont des réponses aux souffrances de l’homme. Seul Dieu fait mourir et fait vivre.

Esaie 47.13
Tu t’es fatiguée à force de consulter: Qu’ils se lèvent donc et qu’ils te sauvent, Ceux qui connaissent le ciel, Qui observent les astres, Qui annoncent, d’après les nouvelles lunes, Ce qui doit t’arriver!

47.14
Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, Ils ne sauveront pas leur vie des flammes: Ce ne sera pas du charbon dont on se chauffe, Ni un feu auprès duquel on s’assied.

47.15

Tel sera le sort de ceux que tu te fatiguais à consulter. Et ceux avec qui tu as trafiqué dès ta jeunesse Se disperseront chacun de son côté: Il n’y aura personne qui vienne à ton secours.

Deut 32.39
Sachez donc que c’est moi qui suis Dieu, Et qu’il n’y a point de dieu près de moi; Je fais vivre et je fais mourir, Je blesse et je guéris, Et personne ne délivre de ma main.

Esaie 45.5
Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre, Hors moi il n’y a point de Dieu; Je t’ai ceint, avant que tu me connusses.

Esaie 45.22
Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre.

2. L’EXORCISME

Une chose est de connaître les différentes facettes de la puissance du malin, mais une autre est de savoir comment exercer le pouvoir que nous avons reçu sur eux.

Luc 10.19

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

Marc 16.17

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons….

Luc 10.17
Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes

nous sont soumis en ton nom. 10.19

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

Phil 2.9
C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,

2.10
afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre…

Savoir utiliser le Nom et le Sang de Jésus Christ

Selon qu’on a affaire dans l’exorcisme à des démons ou à des esprits humains, il faut savoir faire usage de la puissance du Nom et du Sang de Jésus.

Les démons sont chassés au Nom unique et exclusif de Jésus Christ.

Les esprits humains étant des hommes, certains se montrent très têtus et rebelles au cours des délivrances si on se contente d’utiliser uniquement le Nom de Jésus Christ. N’oublions pas que ce sont les hommes qui l’ont rejeté et crucifié. Il faut alors leur rappeler le prix payé à la croix pour l’âme, ils sont tous obligés de respecter cette alliance perpétuelle. Le sang de Jésus Christ est donc l’arme fatale en face de ce type d’esprit. Dans l’ancienne alliance, tout était purifiée avec le sang, le sang était protecteur de la mort, dans la nouvelle alliance la seule contrepartie du sang semble être l’huile.

Le sang a une valeur, à plus forte raison celui du Christ Jesus.

Seul le sang purifie les péchés

Heb 9.11
Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création;

9.12
et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

9.13
Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue

sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, 9.14

combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!

9.15
Et c’est pour cela qu’il est le médiateur d’une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l’héritage éternel qui leur a été promis.

Heb 9.18
Voilà pourquoi c’est avec du sang que même la première alliance fut

inaugurée. 9.19

Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l’eau, de la laine écarlate, et de l’hysope; et il fit l’aspersion sur le livre lui-même et sur tout le peuple, en disant:

9.20
Ceci est le sang de l’alliance que Dieu a ordonnée pour vous.

9.21
Il fit pareillement l’aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les

ustensiles du culte. 9.22

Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon.

Le sang est protecteur

Ex 12.5
Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau.

12.6
Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour de ce mois; et toute l’assemblée

d’Israël l’immolera entre les deux soirs. 12.7

On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau

de la porte des maisons où on le mangera. 12.8

Cette même nuit, on en mangera la chair, rôtie au feu; on la mangera avec des

pains sans levain et des herbes amères. 12.9

Vous ne le mangerez point à demi cuit et bouilli dans l’eau; mais il sera rôti au

feu, avec la tête, les jambes et l’intérieur. 12.10

Vous n’en laisserez rien jusqu’au matin; et, s’il en reste quelque chose le matin, vous le brûlerez au feu.

12.11
Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque de l’Éternel.

12.12

Cette nuit-là, je passerai dans le pays d’Égypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et j’exercerai des jugements contre tous les dieux de l’Égypte. Je suis l’Éternel.

12.13

12.14
Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l’honneur de l’Éternel; vous le célébrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants.

L’âme de toute chair, c’est son sang

Lev 17.11
Car l’âme de la chair est dans le sang. Je vous l’ai donné sur l’autel, afin qu’il servit d’expiation pour vos âmes car c’est par l’âme que le sang fait l’expiation.

Affaire de sang, c’est sang qui règle. C’est ce que Caïn n’avait pas compris au commencement en envoyant des tubercules à Dieu au lieu d’un animal ayant du sang. Pour parler des sorciers, on utilise l’expression « mangeurs d’âmes ».

Le sang purifie les ustensiles, les endroits

Lev 16.15
Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.

16.16
C’est ainsi qu’il fera l’expiation pour le sanctuaire à cause des impuretés des enfants d’Israël et de toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché. Il fera de même pour la tente d’assignation, qui est avec eux au milieu de leurs impuretés.

Le sang vient sceller une alliance

Ex 24.6
Moïse prit la moitié du sang, qu’il mit dans des bassins, et il répandit l’autre

moitié sur l’autel. 24.7

Il prit le livre de l’alliance, et le lut en présence du peuple; ils dirent: Nous ferons tout ce que l’Éternel a dit, et nous obéirons.

Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n’y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d’Égypte.

24.8
Moïse prit le sang, et il le répandit sur le peuple, en disant: Voici le sang de l’alliance que l’Éternel a faite avec vous selon toutes ces paroles.

L’alliance t’emmène a jouir de la protection, de la surveillance, du regard attentif de celui avec qui tu l’as contracté.

La contrepartie du sang dans le fondement apostolique, c’est l’huile.

Marc 6.13
Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient.

Jacq 5.14
Quelqu’un parmi vous est-il malade? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur;

Connaître le problème que doit résoudre l’exorcisme

Il fait connaître le problème que doit résoudre la délivrance de la personne, du lieu, de l’objet. Cela exige de savoir quelle partie de l’être (corps, âme ou esprit) est influencée.

L’EXORCISME DE SA MAISON

Renonciation : rejeter tout ce qui a pu ouvrir les portes à l’infection de la maison, les pratiques ignorées, les paroles lancées, rejeter tout ce qui a été fait par des personnes de passage, ect.
Aspersion du sang de Christ symbolisé par l’Huile d’onction. Tous les ustensiles, endroits, portes de la maison peuvent être aspergés en faisant des déclarations rappelant la victoire acquise à la croix.

Proclamations sur la maison conformément aux Saintes Ecritures (Esaie 60, 61)

L’EXORCISME D’UN HOMME POSSEDE

Ce qu’il faut éviter durant une délivrance

  1. Se mettre à genoux devant le cas ou le démon, se confesser devant le cas ;
  2. Avoir les yeux fermés lors du combat ;
  3. Supplier les démons de sortir ;
  4. Utiliser des objets tels chapelets, croix, encens, eau bénite ;
  1. Invoquer un autre nom ou esprit tutélaire (anges, ancêtre…) ;
  2. Maltraiter, brutaliser ou abandonner en tenant compte de menace ;
  3. Ordonner aux démons de retourner là ou ils étaient ;
  4. S’entretenir avec joie avec les démons ;
  5. Utiliser les expressions telles je te lie, je te paralyse, découpe en mille

    morceaux quand le démon est dans le corps ;

  6. Avoir peur de la manifestation dans démons et pitié des démons ;
  7. Aller chacun dans sa direction quand on est plusieurs : ça retarde le

    processus ;

  8. Parler en langues (à éviter car le feu repousse la sortie du démon).

Les bonnes pratiques pour une délivrance réussie

  1. Etre vigilant ;
  2. Ordonner avec autorité ;
  3. Croire en l’exécution des paroles prononcées ;
  4. Avoir la compassion pour l’âme qui souffre ;
  5. Ecouter l’Esprit durant l’exorcisme (recours au discernement des

    esprits) ;

  6. Agir sous la direction ou la coordination de l’un des exorcistes.

VAINCRE LA SORCELLERIE

Avoir une vie de Sanctification

Jean 14.30
Je ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi;

Avoir cette vie de sanctification veut simplement dire d’être honnête envers Dieu et se séparer des choses qui peuvent nous compromettre pour qu’il trouve quelque chose pour nous condamner, et bien se consacrer à Dieu sur tous les plans.

Avoir une vie de prière basée sur la connaissance des Saintes

écritures

Jean 8.32
Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Les sorciers n’aiment pas une personne qui pratique une vie de prière basée sur les versets bibliques, là ou il y a un homme ou une femme de prière ils ne peuvent y demeurer plus longtemps dans ce lieu et trouverons toujours les moyens pour ne pas assister au moment de prière. Ils provoquent toujours des tensions pour les empêcher qu’on continue dans la prière.

Manifester l’amour véritable

Rom 13.9
En effet, les commandements: Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi- même.

13.10
L’amour ne fait point de mal au prochain: l’amour est donc l’accomplissement de la loi.

Si l’arme la plus puissante que les sorciers utilisent pour détruire leur victime est la colère, la jalousie et la haine, nous aussi Jésus nous a prescris une arme plus puissante pour les vaincre et détruire leurs œuvres est l’amour véritable qui vient de lui.

1 Pierre 4.8
Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car La charité couvre une multitude de péchés.

Prov 10.12
La haine excite des querelles, Mais l’amour couvre toutes les fautes.

Résister au diable en utilisant l’autorité que Christ nous a donnée

Jacques 4.7
Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

5.8
Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

1 Pierre 5.9
Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Notre héritage est de condamner les langues qui s’élèvent contre nous

Esaie 54.17

Toute arme forgée contre toi sera sans effet; Et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, Tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Éternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l’Éternel.

Nous devons détruire toutes les œuvres du diable

1 Jean 3.8
Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.